PROFIL

PROFIL

Cʼest en 1972 que Oliver Esmonde-White décide de se lancer en affaires comme technicien de piano. À lʼépoque, le piano jouissait dʼune grande popularité et faisait lʼobjet d’une production industrielle de masse. Interpellé en quelque sorte par cet instrument, Oliver était animé par une soif de savoir. Pour exercer le métier, il a dû acquérir ses premières connaissances pratiques auprès de techniciens dʼexpérience. Ces deux préoccupations de savoir et de savoir faire ne lʼont jamais quitté depuis et toute sa carrière sʼest déployée sur elles. Au fil des ans, il a continué de se perfectionner, se rendant même au Japon chez Yamaha dans les année 1980 pour suivre un cours rigoureux de technicien-apprenti. Par la suite, il a étendu sa gamme de compétences et de services, se lançant même dans la vente de pianos, dʼabord à Montréal puis à Laval.

En 2013, il sʼinstalle en plein centre de Montréal, dans le quartier Mile-End, où il dispose désormais dʼun atelier, d’une équipe d’employés spécialisés et dʼune salle d’exposition spacieuse qui sert également de salle de concert (lʼEspace Oliver Jones). Deux ans plus tard, lʼentreprise se tourne vers la production dʼinstruments de fabrication artisanale de marque Esmonde White, créant deux modèles de piano droit et des pianos à queue de format différent. Pour en savoir davantage, consultez la rubrique Vente de ce site. On vous invite aussi à cliquer sur les autres onglets pour connaître les autres services de lʼentreprise.

En parallèle à ses activités professionnelles, Oliver Esmonde-White gère un projet musical qui lui tient à cœur : Piano Caméléons. Après plusieurs essais avec différents pianistes, il a choisi deux virtuoses de lʼinstrument, Matt Herskowitz et John Roney, le premier issu du monde classique, le second du jazz. Voir le site web de ce duo pour connaître toute lʼhistoire.